Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 10:42
Cette fougère au feuillage gracile et joliment découpé possède un autre atout amusant : des rhizomes pubescents très doux d'où son surnom de "Patte de lapin"
Recommandez cet article   Apportez un commentaire   Envoyez cette fiche à un ami   Imprimer

Généralités

Davallia CanariensisElle est originaire des Canaries, Philippines, Japon, Australie, Iles Fidji, Malaisie... selon l’espèce. Sa culture est relativement facile et cette fougère peut vivre longtemps sans trop de difficultés !

Port évasé en vieillissant, retombant. Les frondes « suivent » l’évolution et la croissance des rhizomes. Pour l’admirer, mieux vaut la placer en suspension (ou dans un pot haut et étroit) : les rhizomes curieux seront alors mieux mis en valeur..

Les frondes sont graciles (mais assez coriaces), vert foncé, persistantes en intérieur et caduques à l’extérieur. Elles sont ramifiées en de nombreuses pinnules.

Les rhizomes sont recouverts de poils très doux (la couleur de la pubescence dépend des espèces). Ils rampent jusqu’à recouvrir toute la surface du substrat ou du pot..

Davallia - poils duveteux

Culture

Dimensions

~30 à 50 cm sur 50 à 80 cm de large. Croissance assez rapide.

Sol

Terreau léger, tourbe et sable. Cette fougère s'accroche naturellement aux rochers ou aux arbres dans la nature : fougère épiphyte. Elle n’a donc pas besoin d’être souvent rempotée !
Attention à ne pas la planter trop profondément sous peine de pourriture.

Arrosage

Elle supporte la sècheresse même si elle préfère qu’on la bassine régulièrement. (1 à 2 fois par semaine). Bien mouiller le feuillage et les rhizomes puis laisser sécher légèrement entre deux arrosages.
Si les frondes jaunissent et sèchent, cela peut être dû à un manque d’eau, ou au fait que votre fougère reçoit des courants d’air.
Ne pas laisser stagner d’eau.

Emplacement

Lumineux à mi-ombre, mais pas de soleil direct, chaleur moyenne et constante. Eviter les courants d’air.

Utilisation

Davallia en suspensionSurtout en isolé, car elle possède son charme à elle seule... On peut aussi la fixer à un support de mousse et d’écorce par exemple en veillant à ce qu’elle ne se dessèche pas.

Multiplication

Division de la plante : relativement simple. Prélever au printemps un échantillon de rhizome à l’aide d’un greffoir par exemple, si possible avec 1 ou 2 frondes et le replanter dans la terre, non profondément (ne pas oublier que c’est une plante épiphyte), en la maintenant légèrement humide, dans un endroit clair..

Maladies et ravageurs

Mildiou, aleurodes, thrips, cochenilles farineuses
(attention aux produits chimiques en pulvérisation qui agressent le feuillage et le brûlent)

Autres conseils

Supprimer les feuilles qui sèchent et qui donnent à la plante un « air fané »
Non toxique.




Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans Publications
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 11:48



> Création d'une bannière pour le blog de Malira


> Courrier d'un internaute : Paysagiste: Bac ES? Licence Géo? Motivations et facilités d'emploi?


> Fiche de culture du Davallia sp - Fougère patte de lapin pour Gerbeaud.com


> Retour d'expérience: Internaute en BTS AP à Angers, à l'ESA


> Courrier d'un internaute : Qand le terme "architecte-paysagiste" continue de faire débat...


> Fiche sur le savon d'Alep pour le site de Gerbeaud.com


> Petit rafraîchissement de mon webdesign, en espérant que celui-ci soit plus clair et plus attractif!



>  Accueil  >  Mises à jour
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans mises a jour
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 11:46

Message:
"Ça fait déjà un moment que j'ai en projet de refaire l'intégralité de mon thème, mais je n'ai pas encore les compétences ni le temps pour m'y atteler... Du coup je me demandais si tu ne pouvais pas me faire une jolie bannière pour que je me sente un petit peu mieux sur mon propre blog.
Pour ce qui est des instructions je te t'en donne pas vraiment, tu connais je pense suffisament mon blog. Quelque chose de girly et qui resterait dans les tons roses/blancs même si d'autres couleurs ne me gêneraient pas particulièrement.
Le seul "hic" c'est que dans le thème original, il y a une petite barre rose dans l'image du header qui fait également parti du reste du thème, donc je t'envoie l'image sans la nana comme ça tu as tout entre tes mains!
Pour ce qui est des images, je pensais à des produits de beauté, la souris d'un ordinateur par exemple, pourquoi pas quelques petits cœurs (un peu comme ceux qu'il y a déjà), du chocolat, un joli timbre... Ce sont des idées, si tu en as d'autres n'hésites pas et s'il n'y a pas tout ça je ne m'en formaliserait pas non plus! :)"


banniere-malira.jpg

"Wouuuuuhouuuuuuu!! J'adore!!!!!

Bon, demain ou après-demain (quand je serais chez moi) on la mettra sur le site et je te renverrais un mail pour te dire si ça marche ou pas! Mais d'après ce que je vois c'est parfait!
Franchement, ce'est vraiment super ce que tu fais! Pour chaque bannière que tu fais, tu arrives à trouver LE truc pour que ça plaise et que ce soit tout à fait en rapport avec le blog. Tu es doué, tu as beaucoup de chance! :)
Merci mille fois!!! :)"




> Accueil  >  Graphisme: sommaire  > Planche contact bannières
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans bannières
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 11:35

Message du 29/01/2010

Bonjour Mélanie Dupuis,
Tout d'abord je tiens à vous remercier pour ce forum, c'est toujours un plaisir de communiquer avec quelqu'un de jeune et de "frais" dans le métier.
Je me permets de vous écrire car j'aimerais me réorienter dans les études de paysages.

En lisant certains ouvrages de paysagiste ,et assisté à une conférence j'y est pris goût.. j'ai de bonne connaissance en Faune mais très peu en Flore :~
Je sors d'un bac ES j'ai validé une année de géographie (licence1).

Bonsoir, Excusez moi de ma réponse tardive mais j'ai eu une semaine assez chargée!


J'ai 24 ans, je me demande bien sur si c'est un peu tard.
Bien sur que non! Comme je l'ai déjà écris dans certaines de mes réponses à d'autres courriers (que vous pouvez retrouver sur mon site), dans ma promotion, à l'école d'ingénieurs, il y'avait tous les âges: de 20 à 40 ans!

Peut-on avec un Bac ES entreprendre des études de paysage, je ne serais pas trop défavorisé?
Non, je ne pense pas puisque ce métier est déjà une passion! Mais il est vrai que dans certaines écoles, il y'a des cours de sciences que vous n'avez plus vu depuis votre 2nde si je ne me trompe... Mais avec un peu de travail cela devrait être bon! :)

-Mon année de licence 1 en géographie peut-elle me servir?
La géographie vous permet de voir des notions de grand paysage, je pense. AInsi que de description d'un paysage. Par contre, il n'y a sans doute pas le coté "sensible" que nous retrouvons dans le métier. Quoiqu'il en soit cette licence peut vous être utile! D'ailleurs, j'ai travaillé dans un bureau paysage et environnement sur des études éoliennes: le grand paysage est alors important...

-Trouvons-nous facilement de l'emploi après nos études à (bac +5) et le salaire est il encourageant?
Pour ne pas vous mentir: en ce moment, avec la crise, c'est plutôt difficile. Mais tout porte à croire que cela repart petit à petit. En temps normal, quasiment tous les élèves sortant de l'école de paysage trouvent un emploi. (d'après les sondages). Concernant le salaire... et bien, nous ne sommes pas au smic! mais un peu plus: entre 1400 et 1800 euros environ en sortant de l'école (tout dépend des agences, de votre rôle exact, etc...) Je vous laisse seul juge de savoir si ce salaire est intéressant et encourageant!

-Vous êtes actuellement dans la vie active, et vous êtes donc confronté aux réalités du marché, de la concurrence, êtes vous toujours autant passionné par votre travail? en tant que salarié dans une Agence , pouvez vous créer réellement ou vous "exécutez" le projet du patron d'agence?
Cela dépend aussi de la philosophie d'agence , de votre rôle dans cette agence, etc... Si vous êtes infographiste ou chargé de projet par exemple. Nous sommes toujours passionnés mais des fois trop utopistes et donc nous sommes souvent frustrés à cause des budgets restreints par exemple.


Vous pourrez retrouver d'autres informations sur cette page: http://melanie.dupuis.over-blog.fr/article-22620492.html
et notamment sur mon interview effectuée par un étudiant: http://melanie.dupuis.over-blog.fr/article-interview-de-melanie-dupuis-architecte-paysagiste-hes-40311552.html






 Accueil  Liens et questions
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans courrier
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 17:52

starpot.jpgArticle sponsorisé par Gerbeaud.com

Des pots qui « prennent racines » !

…et qui pensent au devenir de l’arbre ! Les pépinières Lemonnier mettent sur le marché des « starpots » et des « ébauches » d’arbres. Le système racinaire est un des moteurs importants de la croissance et de la vitalité d’une plante…

Des contenants pour une reprise optimale

Après les avoir rencontrés aux Automnales de Courson 2009, sur leur stand, les pépinières Lemonnier m’ont vantée (avec raison) leur système de « starpot ». Je n’ai pas d’actions chez eux (!) mais quand on pense qu’une innovation a du sens: autant en faire profiter tout le monde !

schema conteneur classiqueQui ne connaît pas les conteneurs classiques : ces pots en plastiques lisses de couleur marron, vert ou noir avec des trous de drainages au fond ?

Vous avez donc déjà rencontré ce problème lors du rempotage ou lors de la plantation de votre plante : les racines sont emmêlées et forment un chignon plus ou moins étroitement serré et difficile à défaire, elles sortent par les trous de drainage et forment des nœuds inextricables… Plus le chignon sera dense, plus la plante sera restée longtemps dans son pot et donc plus la plante aura du mal à reprendre... même si vous prenez soin de démêler le chignon. A terme, la plante risque l’asphyxie et l’étouffement. (schéma 2)

Les Pépinières Lemonnier ont donc un nouveau système de pot nommé Starpot. Il possède un « sens inversé » aux conteneurs dits classiques mais logiques par rapport à la croissance des racines. Ce pot est nait de la recherche de la physiologie des plantes et de leur développement racinaire.

Ces Starpots possèdent un fond guide-racines, modulable et drainant ainsi qu’une forme dite en étoile, à paroi ajourée. (Schéma 1 et 3) Cette motte étoilée permet de créer de nombreux plis infranchissables par les racines. Elles ne s’enroulent donc pas et ne risquent pas l’auto-asphyxie. Les perforations dans la paroi permettent un autocernage à l'air et de guidage des racines. Cet autocernage se définit par la création d’un bourgeon racinaire au contact de l’air arrêtant par la même occasion, la croissance de la racine. (Les racines les plus « efficaces » sont les plus petites, celles aussi qui se nomment radicelles) Ce nouveau bourgeon racinaire sera à l’origine de nouvelles radicelles lors de la plantation de l’arbre.
Les réseaux racinaires sont donc importants mais aussi efficaces et disponibles dès la prochaine plantation. Les déformations racinaires sont moindres et la colonisation du substrat est installée de façon homogène.

schema conteneur starpotIl faut surveiller l’hygrométrie, surtout par temps sec, mais le drainage est efficace et la température du substrat est réduite, grâce à la paroi ajourée. Il y’a donc un moins grand risque de pourriture des racines.

Ces pots garantissent aussi une plus grande stabilité à la plante puisque la base est plus large.

Il faut veiller à penser à bien enlever ces pots lors de la plantation car ils ne sont pas biodégradables…dommage !

photo starpotEn savoir plus : http://www.pepinieres-lemonnier.com/starpot.html

 

Crédits : Les images sont tirées du site des Pépinières Lemonnier car elles sont suffisamment explicites.















Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans Publications
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 17:35
Message Janv.2010:

"Bonjour! Tout d'abord bravo pour votre blog, très complet et très interressant. Je vous contacte car j'aurais quelques questions d'orientation:  Je suis actuellement en Terminale S, et je me suis renseignée il y a peu, sur le métier d'architecte paysagiste. Cela m'interresse vraiment, aimant le dessin, créer et l'environnement. En revanche, j'aurais aimais savoir si pour entrer dans une école d'architecture du paysage, le choix de la licence que l'on envisageait de faire pouvait être prise en compte pour les candidaturse ou si, peu importe la licence que l'on prenait, cela n'était pas pris en compte? De plus, j'envisageais de faire deux ans d'une licence d' SVTE (sciences de la Terre et de l'environnement) avant de passer le concours de l'école d'architecture du paysage de Bordeaux. Cette licence pourrait elle mettre réellement utile? Car je n'envisage pas de faire un BTS (préférant quelque chose de plus général) mais n'ayant pas de "culture" sur la flore. Et enfin, une question que je me pose très souvent, puis-je integrer cette école même en ayant un niveau relativement moyen( un moyenne de 11/12) ?
Merci beaucoup, et j'espère ne pas avoir été trop "brouillon".. ni trop longue! =) "



Bonsoir ,

Pour répondre à tes questions concernant les licences: Tout dépend des écoles que tu convoites, il me semble... Pour les écoles à concours, je ne pense pas que cela change grand chose... Bien sûr certaines licences te prépareront "mieux" aux écoles de paysage!
Concernant les écoles à dossier, il vaut mieux avoir choisi des licences avec stage et dans des domaines qui touchent quand même un peu au paysage!
Je ne connais pas la licence dont tu me parles mais néanmoins je peux dire que les sciences de la vie et de l'environnement sont essentielles dans ce métier. En école de paysage (notamment à l'hepia) il y'a des cours d'écologie, botanique, géologie... Effectivement nous travaillons avec les végétaux, il vaut mieux donc en savoir un minimum à leur sujet et ce monde du vivant!!

Concernant ta culture sur la flore, tu peux la faire toi même si tu le souhaites et si tu es réellement motivée: livres de reconnaissance de végétaux, jardins botaniques... Il est certain que c'est toujours plus motivant et plus amusant à plusieurs. Cela devient un jeu! L'école de Bordeaux est rattachée à celle de Versailles (c'est le même concours) maintenant, je ne connais pas trop leurs cours... Je connais leur fonctionnement mais pas trop les matières étudiées...Je ne crois pas que tu voies trop les plantes par exemple. (à vérifier?) Si tu réussis le concours, tu pourras intégrer cette école! cela n'a rien à voir avec ton niveau de bac général, je peux te le garantir! Le concours n'est pas basé sur des matières générales... D'ailleurs renseignes toi sur ce concours, car il est toujours bon de pouvoir s'y préparer avant!

J'espère que j'ai répondu à tes quelques questions,
Cordialement,



nb: Ces réponses ne sont pas exhaustives (et je ne connais pas tout!) et elles ont pu "varier" selon les années... Si vous souhaitez apporter des modifications ou des compléments de réponses qui peuvent aider à résoudre les questions de "futurs" paysagistes...n'hésitez pas à m'envoyer un mail!
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans courrier
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 16:30

Message:

J'ai pris connaissance de votre blog via le blog de Nénette que je connais bien.
Celle-ci m'a dit que vous aviez gentiment réalisé la bannière sur son blog et elle m'a dit que vous accepteriez peut-être de réaliser la mienne.
Mon blog (dont voici l'adresse : tintamarre.over-blog.org) traite dans sa majeure partie de culture (actualité, réflexion, repport de spectacles, etc) mais je vous laisse découvrir par vous même.
J'imagine quelque chose d'assez urbain puisque je traite souvent des arts de la rue, de ce qui se passe dans nos villes et dans nos quartiers. Il faudrait que Tintamarre apparaisse (je pensais que cela pouvait-être inscrit en graffiti) et étant donné que je suis organisateurs de spectacles, de concerts, de festivals je voyais bien apparaitre des images dans ce registre là.
Merci de me dire si le projet peut vous intéresser.
Bien à vous et bravo pour votre blog !


Proposition:
banniere copie-copie-1

Merci beaucoup Mélanie pour cette bannière, je l'ai d'ores et déjà mise sur le blog ! A bientôt.




Accueil  >  Graphisme: sommaire  > Planche contact bannières

Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans bannières
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 11:08

> Avant toute chose, je vous souhaite, à tous, visiteurs de mon book en ligne, une agréable et heureuse année 2010! Qu'elle soit placée sous le signe du bonheur, de la réussite et de la bonne humeur!

CARTE NOUVEL AN 2010 copie




> Création d'une bannière pour le blog d'art et culture de tintinmarre

> Question d'un internaute: Quelle licence? Connaissance des plantes?Bordeaux?


> Article pour Gerbeaud.com : Les starpots chez lemonnier



>  Accueil  >  Mises à jour

Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans mises a jour
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 11:31

Pour une demande de carte virtuelle, menu... (ou pour en récupérer une présente sur ce site), contactez-moi par mail, via le lien contact en haut à gauche! Je vous le fais gracieusement, en échange de liens, publicité ou cadeau.

©M.Dupuis-tous droits réservés


CARTE-NOUVEL-AN-2010-copie.jpg










Accueil  >  Graphisme - Sommaire  >  Planche contact
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans cartes virtuelles
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:08

Message du 25/12/2009

Bonjour,

Suite à votre mail, Vous pourrez trouver mes réponses ci-après en couleur :

"Bonjour,
Ayant poussé dans la brande et les ajoncs mielleux je vibre pour le Paysage. Je suis titulaire d'un BTS Aménagement Paysager. Je compte me replonger dans les études car cette année je travaille sur le terrain. Cependant j'ai des doutes et des incertitudes persistent quant à choisir la formation d'architecte Paysagiste DPLG. C'est pour cette raison que je vous sollicite, j'espère que vous répondrez à mes questions à propos de votre formation. Je précise que je suis architecte paysagiste HES et non DPLG…je suis diplômée en suisse et non en France…

 

Avant

Une licence design et communication est-elle très utile avant d'entrer dans les grandes écoles du Paysage? Je pense qu’elle peut apporter certaines notions intéressantes et complémentaires mais en aucun cas, elle ne vous apportera l’apprentissage du concept paysager, à mon humble avis, car je ne sais pas bien ce qu’ils enseignent dans cette licence ! Me concernant, j’ai effectué un BTS AP juste avant de rentrer dans une école de paysage

Comment se déroule le concours d'admissibilité ? Il faudra vous renseigner auprès des différentes écoles… L’hepia est sur dossier, les concours communs de Versailles Bordeaux et Lille possèdent une première phase écrite (dessin, rédaction…) puis orale et technique (entretien, maquette…) si la première épreuve est « remportée ». Il me semble que c’est la même chose pour Blois. Pour Gembloux, il me semble que c’était sur dossier et que maintenant c’est sur concours, mais, je ne suis pas sûre…

L'oral d'admission se cantonne t-il aux idées soulevées dans les ouvrages sélectionnés? Je ne sais pas de quoi vous voulez parler !!

 

Pendant

Avez vous fait des stages, si oui combien? Quels profils avaient les structures d'accueil? J’en ai fais en BTS AP puis à Lullier(Hepia). En école de paysage, il a duré 4 mois mais cela a évolué avec la mise en place de LMD pour cette école ainsi que pour les autres… il faut se renseigner dans chacune d’elles…
En BTS, j’ai choisi une entreprise de chantier et d’entretien d’espaces verts puis un bureau d’études, faisant de l'architecture paysagère uniquement, privé qui exerce essentiellement pour des structures publiques concernant des places, aires de jeux, parcs, rues, pôles intermodaux… Je suis retournée dans la même structure pour Lullier afin de compléter ce que j’avais pu voir en BTS.

Quels types de projets avez vous mené durant cette formation? Principalement des travaux d'équipe? A lullier nous travaillons beaucoup en binômes sauf pour le dernier projet d’école et pour le diplôme. Les projets étaient variés : abords d’un CHU, d’une maison de rertraire, place de village, places urbaines, abords d’immeubles, projets de ville, projets plus « naturels »…etc

Le végétal occupe t-il une place importante? Bien sûr ! En tout cas, à Lullier ! Et heureusement ! Car les places ou autres projets minéraux peuvent être aussi pensés par des architectes ou autres corps de métiers. Notre différence se fait donc essentiellement sur la connaissance du végétal !

Les techniques de mise en œuvre sont elles abordées? En outre, existe-il une pratique extérieure ? A lullier, on voit beaucoup de cours de technique enseignée par des professionnels chargés de cours. Mais il n’y a pas de pratique extérieure. On visite des chantiers par exemple mais on ne pratique pas directement. C’était plutôt en BTS !

L'expression plastique est-elle prépondérante? Le niveau en dessin est-il élevé? A Lullier, on nous laisse assez libre, bien qu’une maquette est souvent exigée par exemple. Le niveau de dessin est lui aussi libre : ceux qui préfèrent la main, d’autres l’informatique : l’essentiel est de faire passer ses idées et de se faire comprendre… Mais il est certain que notre métier est quand même assez graphique : un plan doit être facilement compréhensible, une coupe doit être technique et agréable à « lire », les croquis ou autres photomontages ou collages doivent montrer une certaine ambiance… afin de donner envie au client…

Comment se décortique l'examen final? A l'instar d'un BTS Paysagiste, faut-il produire un rapport de stage qui sera présenté à l'examen final? Je vous laisserai vous renseigner auprès des différentes écoles car chacune est différente ! Concernant Lullier, mon examen diffère de ceux d’aujourd’hui avec la mise en place du LMD

Existe-t-il un système de contrôle continue type CCF? A Lullier, il y’a des examens types partiels qui permettent ou non de passer au niveau supérieur. Si tous les examens sont réussis : on peut passer le diplôme.

 

Après

Dans quelle école avez vous obtenu votre diplôme d'architecte paysagiste? A Lullier ! Aujourd’hui renommée HEPIA, en Suisse

Quelles difficultés avez vous rencontré dans la formation? Les doutes ! C’est quelque chose qu’il faut savoir intégrer…la remise en question sur les projets, sur nous-mêmes…

Que vous a apporté cette formation? Beaucoup de nouvelles connaissances générales et techniques, l’apprentissage du concept d’un projet, de bonnes notions de base en informatiques, une ouverture d’esprit …une formation riche et généreuse…me concernant !

Cordialement et bonnes fêtes. Cordialement !


nb: n'hésitez pas aller consulter cette page: http://melanie.dupuis.over-blog.fr/article-22620492.html

ainsi que celle ci qui vous donnera la liste des principales écoles... http://melanie.dupuis.over-blog.fr/article-22316993.html

 


 Accueil  Liens et questions
Repost 0
Published by mélanie dupuis - dans courrier
commenter cet article